La communauté de l'anonymat ! 

Chacun a droit au respect de sa vie privée... art. 9 du Code civil

psiphon

Participez à un geste citoyen contre la censure de l'internet !

Développé à l'université de Toronto par un groupe d'activistes, d'artistes et d'informaticiens, Psiphon est un programme pour lutter contre la censure de certains pays où l'accès au net est restreint ou surveillé. A l'origine destiné aux journalistes et dissidents de ces pays il est maintenant disponible pour tous ceux qui souhaitent l'anonymat de leurs pérégrinations sur la toile.

Le principe est original puisque le programme se base sur la bonne volonté de bénévoles ou de connaissances (famille ou amis) qui résident en pays libres, et qui, en fournissant un code d'accès et une adresse IP, servent de passerelle pour l'accès au net via le port SSL (protocole htpps), simulant ainsi un réseau privé virtuel (VPN). L'ensemble des services du Web (blogues, forums, sites subversifs, etc.) deviennent accessibles aux résidents des pays censurés à l'aide d'un simple navigateur.

Plus fort, pour l'utilisateur final aucune installation ni même aucune configuration de son navigateur (Opera, Firefox, etc.) n'est requise en dehors de la connexion au serveur psiphon distant en tapant l'adresse IP de votre contact directement dans la barre d'adresse "https://ip_de_votre_contact:443/login/" puis de s'authentifier via un couple nom d'utilisateur-mot de passe

Techniquement Psiphon se résume à un serveur proxie web (ou serveur mandataire, qui relaie les requêtes vers une machine destinatrice qui reste masquée) auquel on se connecte par un accès sécurisé (SSL). Contrairement à un réseau de connaissance, avec un proxie public on ne sait pas qui en a le contrôle et si ses intentions sont bienveillantes ou non. Côté serveur, la "Psiphonode" est un logiciel qui écoute sur le port 443 et permet un accès à tous ceux qui possèdent un code d'accès et un mot de passe valide.

Aucune connexion directe n'étant établie entre l'internaute et les sites visités, toute détection est impossible. De plus, les données échangées sont chiffrées et transitent sur le port SSL (443), utilisé habituellement par le commerce électronique et les transactions bancaires. Toutefois, une connexion chiffrée à un serveur distant pourrait être interprété comme une tentative de contournement d'un dispositif de censure, ce qui est puni par la loi dans certains pays liberticides comme la chine.

Le site psiphon se propose, via son forum de discussions, de mettre en relation les bénévoles "fournisseurs d'accès" avec les utilisateurs qui vivent dans des pays ou règne la censure. Enfin, si vous êtes derrière un pare-feu il vous faudra ouvrir le port 443.

Notre avis : Psiphon est basé sur une relation de confiance entre les utilisateurs mais en cas de doute sur les intentions de votre correspondant il est toujours possible de restreindre certaines fonctions (navigation en mode texte par exemple). Le programme est minimaliste et à la portée de tout le monde bien qu'exclusivement en anglais. Contrairement à d'autres outils d'anonymat, psiphon ne gère que le trafic web (HTTP et HTTPS). Un seul noeud entre le fournisseur et le destinataire du service peut le rendre vulnérable à une surveillance à l'aide d'un analyseur de trafic (même si celui-ci est chiffré). Disponible pour Windows, un client Linux et MacOS devraient suivre.

Document créé le 29/03/2007

Windows 2000/XP/Vista

Taille : 1,90 Mo

Télécharger 

Guide d'utilisation (us)

Taille : 0,845 Mo

Télécharger 

 

Auteurs Citizen Lab
Editeur Soros Foundation
Licence

Gratuiciel (GNU/GPL)

Date sortie

07/12/2006

Version

1.6

Langue

Anglaise

Niveau

Novice

Téléchargé 15 fois


 
Appréciation

Signaler une nouvelle version
de ce logiciel à la rédaction.

Consulter ou poster un nouveau commentaire sur le logiciel.
 ( avis déposés)


Copyright© 2001 - 2007 Denis Dubois - Tous droits réservés. Déclaration CNIL N° 773230. Hébergement Infomaniak Network SA