La communauté de l'anonymat ! 

Chacun a droit au respect de sa vie privée... art. 9 du Code civil

Tor

L'anonymat aux petits "oignons" !

Encore en cours de développement, Tor est un réseau décentralisé et anonyme permettant de rendre anonyme les connexions Internet. Il se comporte comme un proxie SOCKS Open Source, ce qui lui permet (à l'instar de I2P) de faire passer toutes sortes de services basés sur le protocoles TCP (HTTP, SMTP, POP, IRC, SSH, Jabber, etc.). En clair, il permet de rendre anonyme vos séances de navigation mais aussi vos conversations instantanées (IM), vos chats IRC, vos courriels et davantage. Au lieu de vous connecter directement à un serveur (Web ou autre), les requêtes issues de votre PC passent par une multitude de serveurs intermédiaires appelés "noeuds" ou "routeurs oignon", jusqu'à atteindre un nœud de sortie. Toutes les communications sont chiffrées jusqu'au noeud de sortie. Il devient alors très difficile voire impossible, de remonter à la source de la connexion.

Vous pouvez exécuter Tor indépendamment en mode client ou en mode serveur. Par défaut, tout le monde est en client. Cela signifie que vous relayez le trafic uniquement pour vous-même. En mode serveur vous relayez les données pour tout le monde, vous êtes vous même un "routeur oignon" et participez à l'anonymat des autres utilisateurs du logiciel !

Tor peut fonctionner de manière autonome en insérant l'adresse "localhost" et le port 9050 dans l'espace réservé aux proxies de votre navigateur, quel qu'il soit. Mais il est fortement recommandé de l'utiliser à travers le logiciel gratuit Privoxy ou à défaut l'extension pour Firefox nommée FoxyProxy, car Tor ne permet de faire passer que des connections TCP et les datagrammes UDP, comme les requêtes DNS, ne seront pas anonymes. Concrètement cela signifie que votre FAI verra les adresses Web des sites visités ! De plus, Privoxy, qui est un filtre Web, permet de réduire le nombre d'informations envoyées par votre navigateur et de bloquer des publicités et autres web bugs (pixels-espions). Pour éviter la fuite des requêtes DNS on peut également utiliser un proxie DNS local ou utiliser "tor-resolve" (inclus dans Tor) pour résoudre les noms d'hôte ponctuellement. Pour éviter toute fuite utilisant le protocole HTTP visant à dévoiler votre adresse IP, je vous recommande vivement de désactiver les plugiciels Java, Flash, ActiveX, RealPlayer, Quicktime, Acrobat Reader installés au sein de votre navigateur (voir Mes Traces) et à configurer Windows pour effacer la mémoire swap (mémoire virtuelle) à chaque arrêt du système.

La version en bundle (package) proposée ci-dessous en téléchargement, installe, à la demande, les programmes Tor, Privoxy 3.0.3 (proxy web filtrant) et Vidalia (Une interface graphique pour Tor). Toutefois, si vous êtes un utilisateur avancé, vous pouvez installer Tor seul puis décider ultérieurement d'installer le logiciel Privoxy manuellement. Pour ce faire, ajoutez la ligne de script suivante (sans les guillemets et en respectant les espaces) : "forward-socks4a / localhost : 9050 ." sur la première ligne du fichier de configuration de Privoxy (config.txt) ou via l'icône de notification de Privoxy (menu Edit->Mainconfiguration). Enfin, dans la zone prévue pour déclarer les proxies dans votre navigateur, ajoutez l'adresse 127.0.0.1 ou "locahost" et le port 8118, celui "écouté" par Privoxy. Pour finir, testez le bon fonctionnement en allant sur des sites comme celui de Junkbusters par exemple ou en cliquant sur l'onglet "Mes Traces" en haut de cette page. Enfin, mentionnons l'existence de plugiciels, extensions dédiées à l'utilisation de Tor pour le navigateur Mozilla Firefox (fortement recommandé) comme Torbutton et FoxTor.

Notre avis : Le développement de Tor à été initié par les laboratoires de recherche de l'US Naval avant d'être repris et partiellement financé par l'EFF (Electronic Frontier Foundation), une association de défense américaine de la vie privée en ligne. Ce programme, qui fait l'objet d'un développement dynamique et fort d'une communauté de plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs, est promis à un bel avenir. Mentionnons le projet TorPark renommé XeroBank Browser, une version nomade de Tor, pré-configurée et exécutable à partir d'une clé USB, qui permet de naviguer anonymement sur le Web.

Windows 98/NT4/2000/XP/Vista

Taille : 6,30 Mo

Télécharger

Linux (Debian, Red Hat, Suse, BSD)

Taille : 0,00 Mo

Télécharger

Mac OS X 10.4 (Tiger)

Taille : 14,00 Mo

Télécharger

 

Cliquer pour agrandir

Auteurs Dingledine et Mathewson
Editeur EFF
Licence Gratuiciel (Free Software)
Date sortie 30/08/2007
Version 0.1.2.17 (Bundle)
Langue Anglaise
Niveau Confirmé
Téléchargé 8 fois

 
Appréciation

Signaler une nouvelle version
de ce logiciel à la rédaction.

Consulter ou poster un nouveau commentaire sur le logiciel.
 (5 avis déposés)

 

Copyright© 2001 - 2007 Denis Dubois - Tous droits réservés. Déclaration CNIL N° 773230. Hébergement Infomaniak Network SA